On entend souvent parler de l’ego quand il s’agit de décrire des personnes imbues de leur personne ou des personnes colériques qui ont tendance à se vexer rapidement. Mais saviez-vous que les personnes très serviables, discrètes, timides et réservées ont aussi un ego ? En général, ces profils « sympathiques » sont rarement associées à la notion d’égo et pourtant elles en ont un, peut-être meme aussi grand que les profils vaniteux ou colériques.

L’ego fait partie de notre être. Nous en avons tous un. C’est une des trois couches de notre corps mental. Je décris cela plus en détail dans l’article sur « le triangle de l’être ».

Mais alors c’est quoi l’ego au juste ?

La création de l’ego

Selon Lise Bourbeau, dans son livre «  La guérison des 5 blessures », l’ego a commencé à se manifester au moment où l’humain a développé son énergie mentale, il y a plusieurs millions d’années. Avec le développement de l’énergie mentale, qui nous apporte notamment le libre-arbitre avec la capacité de choisir et de diriger notre vie, nous avons donné beaucoup de place à notre dimension mentale et nous avons créé l’ego.

Étant créé avec de la matière mentale, l’ego peut être considéré comme une excroissance mentale. Un peu comme une excroissance cellulaire telle que les kystes ou les tumeurs. Ces excroissances parasitent le corps et se servent de son énergie pour se créer, pour exister et croître. De la même façon, l’ego est une partie de nous qui se nourrit de notre énergie mentale et surtout de nos peurs et nos croyances pour survivre et grossir. Il a sa propre volonté de vivre et de survivre. Il vit dans la peur constante de mourir, de disparaître, comme s’il savait qu’en réalité il est éphémère et non réel comme nous le sommes (nous = notre moi véritable = notre âme). C’est d’ailleurs pour cela qu’il cherche à se convaincre autant de son existence : pour ne pas disparaître.

L’ego : le petit moi que nous croyons être

Comme le décrit Lise Bourbeau dans son livre « Écoute ton corps », l’ego est le « je » que nous croyons être. Comme il fait partie de notre corps mental, il ne peut donc pas comprendre les besoins de notre âme. Il ne pense qu’à lui et il continuera d’exister à travers les pensées continuelles de « je » et « moi » sans se soucier des besoins véritables de l’âme.

L’ego se fie uniquement à tout ce qui a été appris dans le passé. Par exemple, toute situation vécue avec douleur dans le passé sera considérée comme dangereuse dans le présent par l’ego. En effet, il cherche continuellement à « figer » le cours des choses, niant tout changement possible.

L’ego est la totalité de ces croyances qui t’empêchent d’être toi-même. Il provient de nos mémoires et nos croyances accumulées dans le passé. Il est un peu comme une petite voix au fond de toi qui cherche à te faire agir ou réagir en pensant te protéger. C’est aussi la petite voix qui va te faire peur pour ne pas passer à l’action, pour ne pas te manifester, toujours en pensant avoir raison.

L’ego : le plus grand obstacle à la guérison des blessures de l’âme

L’ego est le principal frein à la guérison de tes blessures émotionnelles. En effet, chaque réaction à une blessures activée est effectuée sous l’emprise de l’ego. Eh oui, même ceux qui souffrent de la blessure du rejet avec le masque du fuyant, ont un ego ! (Tu trouveras ici l’article qui décrit les 5 blessures de l’âme)

L’ego ne se manifeste pas forcément par une fierté exacerbée, une volonté d’être sur le devant de la scène ou d’obtenir de l’attention. L’ego est simplement l’entité mentale qui agit à ta place en se basant sur tes croyances et ton passé. Le fuyant par exemple a un ego qui lui murmure « ne prends pas trop de place car tu ne vaux rien » ou encore « tu ne mérites pas cette personne dans ta vie car elle va te rejeter alors rejette-là avant qu’elle ne le fasse ». Le masochiste aussi, tout serviable qu’il puisse être, a un ego qui lui susurre « rends service à tout le monde en toutes circonstances car il ne peuvent pas s’en sortir sans toi ».

En fait, l’ego ne souhaite pas que tu guérisses, car si tu guéris, il ne te sera plus d’aucune utilité et disparaîtra.

Il est donc impératif de prendre conscience à quel moment ton ego a pris le contrôle. Car il ne cherche pas ton épanouissement ni ta réussite personnelle, mais uniquement sa survie. De plus, il puise dans ton énergie mentale et t’affaiblit. Chaque fois que tu laisse l’ego te contrôler tu es en manque d’énergie.

Alors si tu veux guérir tes blessures de l’âme et être enfin pleinement toi-même, il est important que tu prennes consciences de l’énorme pouvoir et influence que ton ego a dans ta vie.

Toi seul(e) a la responsabilité et la capacité de décider si tu continues ou non d’alimenter ton ego.

Comment faire pour gérer l’ego ?

Il faut que tu augmentes ton niveau de conscience sur toi-même pour être apte à repérer à quel moment il a pris le contrôle à ta place. Alors comment faire pour se rendre compte que c’est lui qui agit ou pense à ta place ? Lorsque tu te rends compte que tu as utilisé un masque associé à une de tes blessures pour te défendre, alors c’est que c’est ton ego qui a pris le dessus.

Mais malheureusement ce n’est pas si facile à repérer car nous lui avons donné le pouvoir trop longtemps pendant trop d’années. Il a trouvé le moyen de nous faire croire au fil du temps que c’est nous qui décidons alors qu’en réalité c’est lui (c’est-à-dire nos peurs, nos croyances et nos pensées limitantes).

Et pourquoi est-ce si difficile de reprendre le pouvoir sur notre vie et ne plus laisse l’ego parler à notre place ? Car la majorité du temps, nous ne sommes pas conscients de ce qui se passe en nous. Nous sommes très peu conscients des fois où c’est l’ego qui s’est exprimé à notre place. De plus, l’ego vit dans le déni car il ne veut pas disparaître. Il ne peut donc pas se voir et ne peut pas réaliser ce qui se passe réellement. C’est pour cela que nous avons tant de mal à reconnaître les comportements qui sont dirigées par lui. Autrement dit, à reconnaitre tous les moments où nous avons laissé nos croyances et peurs diriger notre vie.

Dans un autre article, je te décris les 11 cas de figures où c’est l’ego qui agit à ta place. Cela te permettra d’augmenter ton niveau de conscience sur toi-même et ainsi être plus apte à diriger ta vie vers celle que tu souhaites. Car ta réussite personnelle dépend de ton niveau de conscience sur toi-même et sur le monde qui t’entoure.

A ton succès !

Lélia


Pour aller plus loin :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :